PROJET D'IMPLANTATION DÉFINITIVE D'UNE FONTAINE DANS LE QUARTIER SAINTE-MARGUERITE A LIEGE

Imaginée dans un premier temps pour les aménagements de la place Saint-Lambert, cette sculpture mobile d'Alain De Clerck, plébiscitée par la consultation populaire organisée par la Ville de Liège en 1995, devrait être installée dans les années à venir dans le quartier Sainte-Marguerite.


EVE 171 aux Brasseurs en 2004

Composée de deux roues et d'un axe tournant à l'infini rappelant les anciennes roues à aubes hydrauliques, cette fontaine a été présentée sous forme de prototype aux Brasseurs en 2004 et au cinéma Sauvenière en 2009. Dans la foulée d'une réflexion approfondie sur le rôle de la Légia, qui, si elle n'a pas donné son nom à la ville, a tout de même fertilisé le premier lieu d'implantation de la Cité ardente, la volonté d'activer EVE 171 avec le cours d'eau mythique s'est renforcée au cours du temps.


EVE 171 au Sauvenière en 2009

Née de la fusion de plusieurs ruisseaux provenant du plateau d'Ans, la Légia coulait entre Xhovémont et le Publémont. Canalisé et dévié à plusieurs reprises, le ruisseau a notamment servi à alimenter le réseau de Coqfontaine qui a joué un rôle majeur à Sainte-Marguerite, comme l'a notamment montré le chercheur Joseph Deleuse. Conscient de la portée symbolique de la sculpture d'Alain De Clerck, le comité de quartier, connu sous le nom de Val de la Légia, l'a convaincu de la pertinence d'une implantation définitive dans cet ancien faubourg.

Lors de la 25e édition des Journées du Patrimoine (le week-end des 7 et 8 septembre 2013), le prototype à l'échelle 1/3 de EVE 171 sera présenté sur la place de l’Église à un endroit jouissant d'une bonne visibilité. Grâce aux égoutiers de la Ville de Liège, la sculpture sera pour la première fois activée par la Légia, resurgissant pour l'occasion.


Rue Sainte Marguerite, Liège


En 2010, la Légia resurgit à Sainte-Marguerite

La présentation de la sculpture s'intégrera dans un programme plus vaste mis sur pied par le Val de la Légia; ce dernier comprend notamment une visite guidée de Sainte-Marguerite centrée sur le thème de l'eau (fontaine Roland, ancien lavoir…) et une exposition de documents anciens et inédits dans l'ancien presbytère, qui amorce la sortie d'un ouvrage consacré à l'histoire du quartier et, qui sait, un espace muséal dédié à la Légia.

S'inscrivant dans une étude de faisabilité pour une implantation définitive au coeur de Sainte- Marguerite, le prototype et l'exposition resteront visibles jusqu'au 27 octobre et pourront notamment être appréciés par le public international attiré par le Nocturne des Coteaux le premier samedi d'octobre. Une plaquette de présentation du projet leur sera remise.

Ayant déjà joui du soutien de la Ville de Liège, la Province de Liège, le CAL, l'AIDE, CMI, les Grignoux et le Mnema, ce projet impliquera encore de nombreux partenariats dans le futur, notamment pour développer un modèle fonctionnant uniquement avec la force hydraulique et produisant l'énergie nécessaire pour son éclairage nocturne.